Le Nano Zeolite


Le Nano Zeolite

Le Prof. Dr. Christian Daniel Assoun (physicien) ex-conseiller NASA, est un scientifique de renommée internationale qui a mis en place en 1979 avec le Dr. Lambin Dostromont (médecin) le concept expérimental de la Médecine Quantique, un ouvrage de Médecine Quantique a été déposé à l’office de protection intellectuelle de Madrid en 1994 et sera bientôt disponible en Français et Anglais.

Le Dr Assoun a déposé plusieurs brevets dans le domaine de l’électrochimie et chimie des plasmas et hautes températures et principalement dans le domaine de la dépollution, du traitement des eaux, de l’élimination des métaux lourds et toxiques dans les stations d’épuration. Le Dr. Assoun a également développé des procédés visant la destruction des molécules dangereuses telles que les Dioxines et PCB(s), les Phtalates, les Parabens, les Pyralènes, Pesticides, produites par les industries pétrochimiques, chimiques et sidérurgiques ainsi que les incinérateurs.

De nombreuses recherches et publications internationales existent dans ces domaines qui englobent les concepts d’immunotoxicité et d’immunotoxicologie.

Absorption :

L’absorption est une propriété naturelle simple de certaines structures moléculaires. Les Zeolites conventionnelles absorbent certains produits toxiques sans les biodégrader. En effet, les molécules toxiques sont absorbées et demeurent piégés dans les structures (graisses, acides gras et adipocytes et assimilés). Il en résulte une accumulation des toxiques dans notre organisme.

Les absorbeurs classiques y compris les naturels, ont un rendement médiocre et ne solutionnent pas le problème de la détoxination. On assiste à une situation contraire, dans laquelle la charge des toxiques est inchangée, voire augmentée. Afin d’obtenir les résultats souhaités, y compris avec les méthodes conventionnelles, il est vivement recommandé d’effectuer des analyses urinaires, sanguines ou plasmiques, pour vérifier le travail de détoxination, quelle que soit la méthode.

Les chimiothérapies conventionnelles telles que DMSA – DMPS – DMSO – EDTA – Mg, ne permettent pas une détoxination locale cérébrale convenable et peuvent même provoquer des déplétions importantes d’oligoéléments qui sont indispensables à la protection immunitaire tels que le Zinc – le Molybdène – le Silicium – le Bore ainsi que les Lanthanides Ln3+ (éléments terres rares, au nombre de 14). De ce fait, les effets secondaires peuvent souvent être plus dommageables que les effets thérapeutiques ou préventifs souhaités.

source: Glycan group

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s