Le DMSA – acide dimercaptosuccinique – Empoisonnements aux métaux lourds


Le DMSA – acide dimercaptosuccinique

 Empoisonnements aux métaux lourds

 

 

Le DMSA, acide dimercaptosuccinique est un agent important, administré oralement, qui a été utilisé comme antidote dans les empoisonnements aux métaux lourds toxiques.

Le DMSA est une substance contenant du sulfurhydryle avec une longue histoire d’utilisation comme agent administré oralement dans les empoisonnements toxiques aux métaux lourds.

Depuis les années 50 de vastes études cliniques chinoises, japonaises et russes ont démontré que le DMSA accélère l’élimination du mercure du cerveau et qu’il élimine efficacement le mercure du sang, du foie et des reins.

Aux Etats-Unis, l’utilisation du DMSA dans le traitement des intoxications au plomb chez l’enfant a été approuvée et il est commercialisé comme produit pharmaceutique sous les noms Chemet et Succimer.

En l’état actuel de nos connaissances, le DMSA semble être l’agent pharmaceutique favori pour la détoxification systémique du mercure. Il existe différents protocoles d’administration du DMSA.

Le régime de dosage recommandé en médecine conventionnelle pour la toxicité du mercure est de 10 mg par kilo divisés en 5 à 10 doses ou plus en cycles de trois jours suivis de 15 jours d’arrêt du traitement. Il peut entraîner des effets secondaires inutiles.

Un autre protocole efficace qui minimise les effets secondaires consiste en 500 mg tous les deux jours pendant un minimum de 5 semaines. Si à cette dose, un sujet souffre d’effets secondaires, un autre dosage possible de 250 mg peut être essayé tous les deux jours pendant deux à trois semaines, suivi par 500 mg tous les deux jours pendant un total de cinq semaines.

Selon une communication personnelle avec Sir Arnold Takamoto, l’un des plus grands experts mondiaux sur l’influence du mercure sur les maladies chroniques et la promotion du cancer, une détoxification adéquate du mercure peut demander deux à trois ans ou plus, selon la charge globale de l’organisme et l’état de santé.

De nombreux médecins expérimentés en chélation considèrent que le protocole ci-dessous est bien toléré pour un traitement prolongé.

 
DMSA  (100 mg/capsule)

Pour des patients d’un poids inférieur à 16 kilos : 1 capsule tous les deux jours.

Pour les patients d’un poids inférieur à 35 kilos : 1 capsule deux fois par jour, tous les deux jours.

Pour les patients d’un poids inférieur à 50 kilos : 1 capsule le matin et 2 capsules le soir, données tous les deux jours.

Pour les patients de plus de 50 kilos :
2 capsules deux fois par jour, données un jour sur deux**

Ce régime est suivi pendant trois semaines et arrêté une semaine chaque mois. La durée du traitement doit être déterminée par votre médecin à travers des tests de laboratoire de la charge résiduelle totale de mercure dans votre organisme.

– Le DMSA devra être pris sous la surveillance d’un médecin formé au traitement de la chélation.

– Ne pas prendre de suppléments contenant des minéraux les jours de prise de DMSA et éviter l’usage concomitant de glutathion. La supplémentation avec de la glycine (500mg) avec chaque dose de DMSA peut renforcer son activité.
 

L’utilisation du DMSA a également été approuvée aux Etats-Unis pour traiter l’intoxication au plomb chez les enfants. (1,2,3,4.)

 

Les minéraux

L’utilisation du DMSA semblant donner pour résultat une déplétion de certains éléments, il est fortement recommandé de supplémenter également avec une puissante formule contenant des vitamines et des minéraux.

Les minéraux doivent être pris avec les repas et non avec la formule d’agents chélateurs.

 

Références

Bakshi JPS. Phoenix Repertory v1.01 ; Generalities chapter ; MacRepertory v5.6.0, 2000.
Fisher P. et al. The Influence of the Homoeopathic Remedy Plumbum Metallicum on the Excretion Kinetics of Lead in Rats. Human Toxicol. ; 1987 ; 6 : 321-324.
National Center for Homeopathy Directory and American Institute of Homeopathy Directory, 2000. NCH, 801 North Fairfax St., Suite 306, Alexandria, VA 22314, (703) 548-7790, Fax : (703) 548-7792.
Klaassen CD. Heavy Metals and Heavy-Metal Antagonists ; Chapter 69 ; pp. 1615-1637 ; in Goodman and Gilman’s The Pharmacological Basis of Therapeutics (6th Ed.) ; 1980.
Aposhian HV. DMSA and DMPS – Water Soluble Antidotes for Heavy Metal Poisoning. Ann. Rev. Pharmacol. Toxicol. ; 23 : 193-215 ; 1983.
Pangborn JB. Mechanisms of Detoxification and Procedures for Detoxification. Doctor’s Data, Inc., and Bionostics, Inc., Chicago, IL., (708) 231-3649.
Ziff MF, Ziff S and Hanson M. Dental Mercury Detox. BioProbe, Inc., 1997.

1 – Klaassen CD. Heavy metals and heavy-metal antagonists ; chapter 69 ; pp.1615-1637 ; in Goodman and Gilman’s The pharmalogical basis of therapeutics (6th ed.) ; 1980.

2 – Aposhian HV. DMSA and DMSP – Water soluble antidotes for heavy metal poisoning. Ann. Rev. Pharmacol.

Toxicol. ;23 :193-215 ;1983.

3 – Pangborn JB. Mechanisms of detoxification and procedures for detoxification. Doctor’s Data, Inc., Bionostics, Inc., Chicago, IL., (708) 231-3649.

4 – Ziff S and Ziff MF et al., Dental mercury detox, Bio-Probe, Inc., 1997

6 réflexions sur “Le DMSA – acide dimercaptosuccinique – Empoisonnements aux métaux lourds

  1. Bonjour, étant actuellement en traitement homéopatique pour une intoxication au mercure( 17 almagame dentaires noirs) et cette médicamentation n étant pas vraiment efficace j aimerai savoir si quelqu un connait un docteur spécialisé dans cela en france dans la région Paca et plus précisément à Nice; Merçi de me répondre si vous connaissez quelqu un ou un site ou je puisse trouver de telles adresses, merçi d avance car ce problème est un vrai calvaire car il crée des maladies chroniques à répétitions Bonne journée à tous!

    • Bonjour,

      je lis ton commentaire seulement ce jour (23.04.2012).

      Je suis suivie (protocole pour recherche d’intoxication par les métaux lourds) par le Dr Michel LALLEMENT, Clinique Wilson 26 Av Gaston Bourgeois, 06600 ANTIBES, 04 93 63 86 95). Résultat du test demain.

      Alice

  2. Pingback: Chélation by gridin - Pearltrees

  3. Chez un individu déjà intoxiqué par les métaux divers et variés ; il est difficilement concevable de charger encore l’organisme avec des produits chimiques ( DMSA , EDTA ou DMPS ) .
    L’homéopathie, que j’ai enseignée pendant 10 ans à la Faculté de Médecine de Paris n’est que très peu efficace .
    Il ne reste donc que des associations de substances surtout végétales , que les dosages dans les selles , cheveux et salive jugent efficaces et que j’ai mis au point depuis 40 ans .
    Dr B.Montain ( http://www.bernardmontain.com)

  4. LISEZ LE LIVRE DE FRANCOISE CAMBAYRAC , Vérités sur les maladies émergentes, tout est expliqué…Amalganes, traitement , docteur, ce livre est incontournable pour ceux et celles qui souffrent d’une intoxication aux métaux lourds. Je vous le conseille vivement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s